S'accueillir chez soi

SE LIER D’AMITIE

La pleine conscience est la conscience sans jugement de chaque instant, que l’on cultive en prêtant attention. La pleine conscience surgit naturellement de la vie. Elle peut être renforcée par la pratique. Cette pratique est parfois appelée méditation.

Mais la méditation n’est pas ce que vous croyez. La méditation consiste réellement à prêter attention, et le seul moyen de prêter attention, c’est à travers nos sens, tous nos sens, y compris l’esprit. La pleine conscience est une façon de nous lier d’amitié avec notre expérience. Bien entendu, notre expérience est vaste et inclut notre corps, notre esprit, notre cœur et le monde entier.

PLEIN CŒUR

Dans les langues asiatiques, un même terme désigne la conscience et le cœur. Aussi, quand on entend « pleine conscience », il faut aussi entendre intérieurement « plein cœur » si l’on veut saisir sa portée comme concept, et surtout comme façon d’être.

MOTIVATIONS

Beaucoup de gens sont d’abord attirés par la pleine conscience parce qu’ils sont stressés, parce qu’ils souffrent dans leur corps, d’une manière ou d’une autre, ou parce qu’ils ne sont pas satisfaites de certains éléments de leur vie. Ils pensent pouvoir y remédier grâce aux soins apaisants de l’observation directe, de l’investigation et de l’auto compassion. Le stress et la douleur deviennent alors potentiellement des voies d’accès et des motivations précieuses à la pratique.

PRETER ATTENTION

Un érudit a décrit la pleine conscience comme « le passe-partout infaillible pour connaître l’esprit, et donc le point de départ : l’outil parfait pour former l’esprit, et donc le point focal ; enfin, la manifestation sublime de la liberté accomplie de l’esprit, et donc le point culminant ». pas mal pour quelque chose qui se résume fondamentalement à prêter attention.

 

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 
×